L'actualité immobilière de l'agence Axe 24
28 Fév

Que risquez-vous à acheter une maison en vente à Périgueux ?

Vous voulez acheter une maison à Périgueux ? La mise en place du prélèvement à la source (PAS) vous inquiète ? Vous craignez des erreurs sur le montant prélevé ? Alors, vous êtes comme près de trois quarts des Français ! Selon un sondage OpinionWay pour Vousfinancer, 34 % des Français  envisagent de réaliser des achats conséquents en 2019 (voiture, immobilier ou autre). Pour deux tiers d’entre eux, parmi ceux qui envisagent un achat immobilier dans les deux ans, plus de 1 sur 2, soit 55 %, craignent d’avoir plus de difficultés à faire face à leurs charges financières, notamment le paiement des mensualités, suite à la mise en place du prélèvement à la source. 55 % craignent également que la banque leur accorde un montant inférieur à ce qu’ils auraient pu avoir avant la mise en place du dispositif.

Les banques se veulent rassurantes
Pourtant, d’après les banques, la mise en place du prélèvement à la source ne devrait pas modifier les calculs d’endettement et de capacité d’emprunt. Elles continueront à prendre en compte le « net à payer avant impôt sur le revenu » qui reste inscrit sur les fiches de paie en plus du nouveau « net à payer après prélèvement de l’impôt ». Le montant d’impôt déduit du salaire rentrera tout de même bien sûr en ligne de compte dans l’étude globale du dossier et l’évaluation du risque via le calcul du « reste-à-vivre » qui est la somme restante toutes charges déduites (mensualité de prêt, autres prêts en cours, charges diverses, pensions alimentaires, impôts) et dont le montant minimum varie selon les banques avec une moyenne de 750 € pour un célibataire, 1 200 € pour un couple et 250 € par enfants à charge.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée