L'actualité immobilière de l'agence Axe 24
28 sept

Les conditions de crédit sont excellentes pour la vente de votre maison à Périgueux !

AdobeStock_666260713

Si vous avez une maison à vendre à Périgueux, bonne nouvelle, cet été, autant le mercure a grimpé, autant les taux ont baissé ! De quoi motiver les acheteurs de retour sur le marché depuis la mi-mai !

Alors que traditionnellement les taux évoluent peu durant la saison estivale, avec même plutôt quelques remontées pour freiner la demande durant les congés estivaux durant lesquels les délais de traitement peuvent s’allonger, cette année, les banques restent présentes avec des taux très attractifs et aucun signe de surchauffe…

En effet, en août, quelques banques ont envoyé de nouveaux barèmes, orientés à la baisse ou stables… Alors que l’inflation remonte, les taux restent à des niveaux historiquement bas en septembre et les durées de prêts s’allongent… Mais jusqu’à quand ? Pour l’instant, selon Vousfinancer, réseau de 185 agences de courtage en crédit, rien n’indique que les taux devraient remonter avant la fin de l’année… « Si les barèmes sont un indicateur de l’appétence des banques à davantage prêter et un moyen de cibler les emprunteurs qui deviendront leurs futurs clients, la plupart d’entre elles accordent des décotes supplémentaires importantes sur les taux affichés – pouvant aller jusqu’à 0,60 % de baisse – conduisant à un retour des taux à leur plus bas niveau historique pour certains emprunteurs… », souligne Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

Toutefois, même avec ce regain d’activité constaté au 2e trimestre, il est peu probable que les niveaux de production de crédit de 2017 (272 milliards d’euros) soient à nouveau atteints cette année. Nous devrions plutôt revenir au niveau – à l’époque record – de 2016, à 252 milliards d’euros de production de crédits. Chez Vousfinancer, au 31 juillet 2018, la production de crédit ressort en baisse de 11 % par rapport à celle de l’année 2017 à la même période… Mais elle était en baisse de 20 % au 1er trimestre par rapport à 2017, témoignant de ce retour de la demande…

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée